Protéger son vélo du vol

Quelques conseils

Pour beaucoup, faire du vélo en ville est synonyme de vol. Peugeot Cycles vous propose quelques solutions simples et efficaces pour que cette crainte ne gâche plus votre plaisir et votre motivation à rouler à vélo au quotidien !


Règle n°1 : Choisissez un bon antivol

Il existe différents types d’antivols :
- le câble : c’est le plus vulnérable, quelques secondes suffisent à le sectionner ;
- le boa : c’est un câble avec armature. Quelque soit leur prix, ils offrent une faible protection  ;
- la chaîne : elle présente un niveau de protection correcte à condition d’être positionné en hauteur et d’être épaisse. Pour être efficace, la chaîne doit disposer de maillons à fort diamètre, ce qui la rend très lourde à porter sur un vélo ;
- le cadenas en U : c’est, de loin, le plus résistant, surtout s’il est placé en hauteur ;
- le cadenas à glissière : issu du vélo hollandais, il est attaché au cadre et représente un très bon complément à un antivol principal.

L’antivol de votre vélo est un investissement primordial et largement rentabilisé. A notre sens, le plus efficace est l’antivol en U. Il doit être large (les dimensions les plus typiques sont : anse de 15 cm de large, 30 cm de long), afin de pouvoir attacher roues avant et tube diagonal du cadre. Il existe désormais des U pliants, de type Bordo. Compacts et légers, ils offrent un niveau de protection élevé. Avec son antivol pliable intégré, le DL 122 inaugure le travail de Peugeot Cycles sur l’intégration de l’antivol sur le vélo afin de faciliter l’utilisation de celui-ci.


Règle n°2 : Prenez de bonnes habitudes

Cadenassez toujours votre antivol, quelque soit la durée (de quelques minutes à quelques heures) et le lieu du stationnement de votre vélo (lieu public ou cage d’escalier dans un immeuble). Préférez toujours les endroits passants aux ruelles désertes. Evitez aussi de stationner votre vélo toujours au même endroit et/ou de le laisser pendant des jours sans le bouger.

Règle n°3 : Employez les bonnes techniques

Lorsque vous accrochez votre vélo, attachez toujours la roue avant et le cadre à un point fixe et de préférence en hauteur, cela rend plus malaisé le vol. Si cela n’est pas possible (antivol trop petit…), attachez la roue arrière et le cadre à un point fixe. En outre, orientez la serrure du cadenas vers le bas, de même les infractions sont plus difficiles. Pour une protection renforcée, vous pouvez aussi utiliser un deuxième antivol pour attacher le cadre à un point fixe.

Règle n°4 : Evitez les vols partiels

Si vous avez la chance d’acheter un nouveau vélo, remplacez les modèles à serrage rapide par des axes antivols.
Lorsque vous stationnez votre vélo, ne laissez pas les éléments clipsables (tels les éclairages) sur votre vélo. Sur certains de nos vélos, notamment les vélos à assistance électriques, nous vous proposons des dispositifs très efficaces pour bloquer les roues ou la selle, en complément d’un antivol.

Règle n°5 : Faites marquer votre vélo.

Le marquage Bicycode, mis en place par la Fédération des usagers de la bicyclette, est un marquage ineffaçable et facilement identifiable. Votre vélo est répertorié dans une base de données nationale et en cas de vol, les forces de l’ordre ont un fichier national des vélos volés afin de faciliter la restitution.


Pour plus d’informations : www.fubicy.org
 

ACTUALITES

123
  • Mondial de l'Automobile 2016
  • Ride Peugeot Cycles
  • Roland Garros
  • CE 11
  • Vidéo 29 pouces
  • Actualités Cycles
  • LocoMotion